Qui sommes nous ?

KLARIS est un cabinet de Conseil Opérationnel en stratégie et réduction de coûts auprès des PME et PMI . KLARIS est le Maitre d'œuvre des professionnels de la lettre et du chiffre ( experts comptables , commissaires aux comptes , juristes , avocats ... ) .

Il coordonne ces professionnels pour qu'ils se comprennent, afin de bâtir ensemble une stratégie pour l'Entrepreneur.

Le Cabinet est indépendant de tout groupe financier.

Depuis 9 ans, KLARIS est LE spécialiste des entreprises des METIERS D'ART. Il est le pionnier dans l'application du crédit d'impôt relevant successivement l'ensemble des difficultés. Il est une force de proposition dans l'application de solutions auprès de la DGCIS et de la DGFIP

Aujourd'hui, dopé par l'arrivée de nouveaux talents, suite à une restructuration, Klaris élargit l'ensemble de sa palette. Il est , à présent, en mesure de vous proposer l'ensemble des financements publics de l'innovation.

Situé en plein cœur de Marseille, Klaris a développé suite à ses différentes approches pragmatiques du conseil, des méthodes opérationnelles 100% orientées RESULTATS afin d’améliorer la performance de VOTRE entreprise au quotidien.

Nos consultants sont experts dans différents métiers : juristes, fiscalistes, financiers…

Notre approche : Aborder systématiquement chaque dossier sous l'œil global et spécifique.

Klaris a la détermination de faire, du conseil opérationnel en optimisation des coûts, une solution pérenne de stratégie de gestion des entreprises. En tant que société de conseil opérationnel et fonctionnel, Klaris va encore plus loin en accompagnant l’entreprise de près, dans un seul objectif :

CONSTRUIRE UNE RELATION GAGNANTE.

Le cabinet parle 8 langues couramment : Français, Anglais, Espagnol, Italien, Allemand, Russe, Yeddish et Arabe

L'équipe

Christine Morot

DIRECTRICE GÉNÉRALE

Expert judiciaire

Diplômée de KEDGE business school - MASTER GESTION - MBA exec option finance, ESG
20 ans en tant qu'entrepreneur dans le domaine des services, et plus particulièrement dans le conseil opérationnel depuis 2004.
En 2008, elle crée « KLARIS ». Elle est la « pionnière » pour avoir réussi à appliquer le crédit d’impôt métiers d’art.
Elle rayonne sur le plan national et maintenant international et peut s’appuyer sur ses résultats et sa notoriété, que ce soit du coté des institutionnels ou des entreprises privées.
Le Cabinet se hisse aujourd'hui au tout premier rang des sociétés leader en conseil opérationnel.

Smiley face

Christine Morot est bien impliquée dans la vie Entrepreneuriale locale. Elle fait fait partie de la toute nouvelle délégation de Femmes Chefs d’Entreprise de Marseille, depuis janvier 2016. Elle est membre actif et fait partie de la commission stratégique MECENAT.

Monia

Juriste - Fiscaliste

Expert Judiciaire

MASTER DROIT DES AFFAIRES
MASTER DROIT FISCAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN
Troisième place Nationale au concours FRANCIS LEFEBVRE à l'épreuve " DROIT FISCAL DES AFFAIRES " 2010
Fiscalité des particuliers dans le traitement des situations de régularisation des avoirs à l’étranger de résidents français. Spécialiste de prix de transfert / TVA intracommunautaire / Audits Fiscaux / TVA internationale.

Connie

Spécialiste développement commercial
et international

15 ans d’expérience aux USA et globe trotter invétéré. Domaine du pétrole, immobilier, métallurgie, industrie et médical. Elle parle couramment : anglais, espagnol, italien, allemand.

Marc

comptable

25 ans d’expérience dans le secteur des services.

Natacha

Spécialiste développement commercial
et international

Domaines d'intervention : industriel, médical et culturel. Elle parle couramment l'anglais et le russe.

Nos services

Business performance : financements de l'innovation

CREDIT D’IMPOT METIERS D’ART

Smiley face

Klaris est le pionnier et spécialiste référencé sur le National du crédit d'impôt MÉTIERS D'ART.
Ce crédit d'impôt récompense les sociétés possédant un savoir-faire artisanal ou industriel d'excellence.
Anciennement appelé crédit création, il soutient les entreprises relevant des métiers d'art.
Jusqu'à 15% des dépenses financés

CREDIT D'IMPOT RECHERCHE & DEVELOPPEMENT

Dispositif fiscal phare du financement public
Jusqu’à 30% des dépenses éligibles financées.

CREDIT D'IMPOT INNOVATION

Travaux réalisés pour la conception de prototype
de nouveaux produits et/ou maquettes
ou installations pilotes.
Jusqu’a 20% des dépenses éligibles financées.

CREDIT D’IMPOT COLLECTION

Élaboration et réalisation de nouvelles collections
ou gamme de produits.
Jusqu’à 30 % des dépenses éligibles financées.

AIDES A L’EXPORT

Prospecter une nouvelle zone géographique
s’implanter dans un nouveau pays :aide fiscale et aide nationale.
Jusqu’à 40 000 euro financés.

CREDIT D'IMPOT INTERNATIONAL

Concerne les films d’initiative étrangère
dont tout, ou partie de la fabrication, a lieu en France.
Jusqu’à 30% des dépenses du film, en France, financées.

CREDIT AUDIO/VIDEO

Réalisation et production d’oeuvres audiovisuelles
effectuées en France
Jusqu’à 20% des dépenses éligibles financées.

JEI

Permet aux Jeunes Entreprises
innovantes d’obtenir
l’exonération totale ou partielle de certaines charges.

MECENAT

Contrairement au sponsoring,
le mécénat bénéficie d'une réduction
d'impôt IR ou IS pouvant aller jusqu'à
60% des dons affectés au rapprochement des mondes.

INGENIERIE FINANCIÈRE

Cession, acquisition et transmission
de sociétés. Rapprochement et négociation d’entreprises.
Négociations commerciales
(contrats de licences).

PRIX DE TRANSFERT

Détermination des meilleures
solutions possibles permettant
de sécuriser la politique de prix de transfert d’une entreprise en prenant en compte l’ensemble des enjeux fiscaux et financiers.

Nos valeurs

RÉFÉRENCES : Notre culture de la discrétion, inhérente à nos métiers, est paradoxalement un
pilier majeur de notre développement.
La cooptation de nos clients est une source de croissance permanente.
Nous travaillons sur des sujets souvent très sensibles et traitons de nombreuses
informations confidentielles et stratégiques.
L’ensemble de notre personnel y est particulièrement sensibilisé.

Actualités

Transmission du savoir-faire

Institut Supérieur des Métiers
1ère réunion du groupe de travail EPV sur la transmission des savoir-faire

24 janvier 2017

Dans le cadre de ses actions de soutien des entreprises détentrices du label d’Etat EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant), la Direction Générale des Entreprises (DGE) a décidé de lancer un groupe de travail dont la mission sera de formaliser des propositions concrètes d’actions à mettre en œuvre pour dépasser les difficultés rencontrées par les entreprises en termes de formation, de transmission des savoir-faire et de développement des compétences.

Présidé par Mme Anne de Blignières-Légeraud, Présidente de l’Institut Supérieur des Métiers, Docteur d’Etat et Maître de conférences à l’Université Paris Dauphine, ce groupe de travail national a tenu sa première réunion mardi 24 janvier 2017 dans les locaux de la DGE.

CIR :
Top 3 des principaux postes de dépenses de R&D

Dépenses de personnel :
1er poste de dépenses des entreprises

Différents statuts : chercheur, jeune docteur, technicien, stagiaire, intérimaire, TNS, personnel mis à disposition

Les justificatifs : qualification du personnel, diplômes, CV, contrat de travail, intitulé de poste, fiche de poste, antériorités sur l’activité…

Implication du personnel : suivi temps, ou tout document pouvant attester de l’avancée des travaux et du temps consacré à la R&D (agenda, compte rendu de réunion, etc..)

Rémunération : DADS, fiches de payes, participations, intéressements, charges patronales

Dotation aux amortissements
Pour les immobilisations, c’est la dotation aux amortissement qui constitue la dépense fiscalement déductible.

Depuis 2013, un exception existe. les immobilisations incorporelles pourront être inscrites dans la déclaration CIR de l’année au titre de laquelle elles ont été exposées (attention à la double comptabilisation avec les amortissements)

Les justificatifs : taux d’utilisation du matériel amorti : suivi temps, ou documents attestant du temps consacré à la R&D (compte rendu de réunion, etc..)

Externalisation des dépenses de R&D :
Avoir recours à une activité de sous traitance. 2 types d’acteurs :

Le donneur d’ordre achète une prestation de R&D auprès d’un sous traitant

Les justificatifs : contrat de prestation mentionnant l’activité de R&D, attestation d’agrément (organismes privés), cahier des charge du projet, livrables, factures avec libellés R&D..

L’organisme sous-traitant : un organisme public (ou assimilé) ou un organisme privé agréé qui mènera les travauxx de R&D

Les justificatifs : contrat de prestation mentionnant l’absence d’activité de R&D

Loi de finances 2017

Loi de finances 2017 : Les principales mesures fiscales pour les professionnels

Adoptée le 29 décembre 2016, la loi de finances 2017 a modifié ou créé plusieurs mesures fiscales.
Tour d’horizon des principales mesures qui concernent les entreprises et les associations.

Dès 2017, un taux à 28% pour l’ensemble des petites et moyennes entreprises(PME)
Cette baisse se fera en quatre étapes :

Dès 2017, passage à 28% de l’imposition des bénéfices pour l’ensemble des petites et moyennes entreprises (PME), jusqu’à 75 000 euros de bénéfice (sans revenir sur le taux réduit actuel);

En 2018, pour l’ensemble des entreprises jusqu’à 500000 euros de bénéfices;

En 2019, extension du taux à 28% à l’ensemble des bénéfices des PME, des entreprises de taille intermédiaire et grandes entreprises (ETI/GE) dont le chiffre d’affaires (CA) est inférieur à 1 milliard d’euros;

En 2020, extension du taux à 28% à l’ensemble des bénéfices des ETI/GE au chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard d’euros, pour l’ensemble des entreprises.

Par ailleurs, en 2019, le taux d’impôt sur les sociétés (IS) réduit de 15% sur les premiers 38 120 euros de bénéfice annuel pour les petites entreprises ayant un chiffre d’affaires inférieur à 7,63 millions d’euros, sera étendu à toutes les PME de moins de 250 salariés réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros.

Renforcement du CICE

Le taux du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) a augmenté de 6 à 7% depuis le 1er janvier 2017. Cela représente un allégement supplémentaire pour les entreprises de 3,1 milliards.

Compte PME Innovation : avantages fiscaux pour les business angels

Grâce au compte PME Innovation, les business angels peuvent bénéficier d’avantages fiscaux s’ils investissent dans des PME innovantes tout en mettant à disposition leurs compétences et leur expertise, ainsi que leur réseau relationnel.

Prolongation des mesures fiscales pour les jeunes entreprises innovantes

Les mesures fiscales et sociales concernant les entreprises répondant aux critères du statut de jeune entreprise innovante (JEI) sont prolongées de trois ans, soit jusqu’au 31 décembre 2019.

Secteur associatif : crédit d’impôt de taxe sur les salaires

Pour les associations et organismes d’intérêt public, un nouveau crédit d’impôt est mis en place sur les taxes des salaires. Ce crédit d’impôt a un taux de 4%.
En savoir Plus…

Crédit d’Impôt Recherche

Crédit d’Impôt Recherche

Eligibilité des projets
Selon la Cour Administrative d’Appel de Paris, l’obtention du statut JEI ne suffit pas à justifier l’éligibilité des projets au CIR. Par ailleurs, l’avis rendu par la DRRT à la demande de l’Administration Fiscale ne lui est pas opposable.
CAA Paris, 15 avril 2016, n° 15PA02348, Sté Procton Labs
L’Administration Fiscale ne doit pas se contenter de contester globalement le caractère éligible de l’ensemble des projets, sans effectuer une analyse précise et exhaustive de chacun.
CAA de Marseille, 15/12/2016, n° 15MA03234, Association ADER Méditerranée

Eligibilité du personnel
Le salarié uniquement titulaire d’un bac D, affecté à des fonctions de R&D en tant que responsable de projets, et doté du statut de cadre, est considéré comme un assimilé ingénieur et est donc éligible au titre des dépenses de personnel. Cette jurisprudence va dans le sens des modifications de l’instruction administrative du 7 décembre 2016 à ce sujet.
CAA Paris, 08 novembre 2016, n° 15PA04438, Sté Mirabeau

Eligibilité des amortissements de brevets
Les droits attachés à la qualité de concessionnaire des brevets remplissent les critères dégagés par la jurisprudence, pour être qualifiés d’éléments d’actifs incorporels. Dès lors, les dotations aux amortissements de concession de licences de brevets peuvent être reprises pour le calcul du CIR.
CAA Bordeaux, 15 mars 2016, n° 14BX01502, Sté Terranere

Dépenses de veille technologique
Les juges valident les frais de personnel au titre des dépenses de veille technologique, mais se montrent exigeants sur la justification apportée et sur le lien avec les opérations de R&D valorisées par ailleurs.
CAA Paris, 30 novembre 2016, n° 15PA00710, Sté Galea et associés
La réalité du temps passé par les personnels aux opérations de veille technologique doit également être justifiée.
CAA Paris, 15 décembre 2016, n°15PA01925, Sté Piercan

Dépenses de sous-traitance
Les travaux sous-traités doivent être indissociables des dépenses de recherche et nécessaires à la réalisation des projets R&D. A ce titre, les dépenses engagées auprès de l’Agence Européenne du Médicament et à l’AFSSAPS, agences qui n’interviennent pas dans la conception et la réalisation des médicaments, ne peuvent être regardées comme des dépenses éligibles au CIR.
CAA Paris, 14 avril 2016, n°14PA04807, SA AB Science
La décision rendue par la Cour Administrative d’Appel de Versailles du 15 octobre 2015, concernant le litige entre l’Administration Fiscale et Altran Technologies est définitive, le pourvoi en Cassation ayant été rejeté.
Ainsi, des attestations d’absence de valorisation au CIR de dépenses de sous-traitance d’un client donneur d’ordres, ne peuvent être retenues pour permettre à l’organisme agréé de ne pas déduire les sommes qu’il a reçues.

Expertises
L’avis rendu par le MENESR reste déterminant devant les juridictions.
CAA Marseille, 14 janvier 2016, n° 14MA02199, SAS AP2E
CAA Paris, 21 septembre 2016, n° 15PA03052, Sté Parlabo
Les experts ne doivent pas rencontrer de conflit d’intérêt dans l’exercice de leur mission. Cependant, la partialité de l’expert est difficile à établir, quand bien même il aurait des liens avérés avec d’autres entreprises du secteur d’activité du contribuable.
CAA Nantes, 16 décembre 2016, n° 16NT02398, SAS Fruitofood
Les juges ont préféré une expertise « privée », pourvue d’une importante documentation scientifique et le dépôt d’un brevet relatif aux travaux concernés, plutôt qu’une expertise négative du MENESR, établie de façon non contradictoire, pour reconnaître le caractère éligible des projets présentés.
CAA de Marseille, 29/12/2016, n° 14MA04933, SAS Newton’s

Contact



Réponse garantie sous 48h.

  •  +33(0) 4 91 27 21 76
  •   +33(0) 6 43 71 34 80
  •   113 Boulevard Boisson - 13004 Marseille, FRANCE